DATARMOR-IFREMER : RETIS, acteur à part entière dans la mise en œuvre d’un supercalculateur dans le top des 500 meilleurs au monde

L’IFREMER inaugurait en juin dernier son nouveau supercalculateur « DATARMOR » spécialisé dans les sciences marines. La concrétisation d’un projet à fort enjeu pour l’IFREMER, accompagné par RETIS, en partenariat avec SGI-HPE.

Un supercalculateur dans le top des 500 meilleurs au monde

D’une puissance de calcul de 426 téraflops, le supercalculateur, 15 fois plus performant que le précédent, est installé à Plouzané, près de Brest, dans la plus grande structure de R&D du groupe. Il vise à assurer l’évolution de l’infrastructure serveur (stockage/traitement/calcul) dans l’objectif de traiter et d’interpréter des données de gros volume, ce qui permettra d’extraire des informations nouvelles à partir des données marines, d’améliorer les modèles de prévision océanique et de climat, et de développer des méthodes innovantes à chaque étape du cycle des données marines (collecte, bancarisation, traitement/analyse/interprétation, modélisation) en levant les verrous techniques résultant de l’accroissement du volume et de l’hétérogénéité des données.

Le savoir-faire de RETIS, au service de l’HPC et du Big Data

RETIS est intervenue pour la conception et la réalisation d’une infrastructure autonome et sécurisée autour du supercalculateur, lui-même conçu et intégré par SGI-HPE, dont RETIS est partenaire.

Dans une 1ère phase, il s’agissait de réhabiliter la salle destinée à accueillir le nouveau calculateur (travaux de gros œuvre – 2nd œuvre, VRD, Energie électrique et refroidissement), et à mettre en œuvre toute l’infrastructure énergétique et de refroidissement nécessaire au calculateur (rénovation du local électrique, mise en œuvre du groupe électrogène, création du nouveau système de refroidissement dédié….).

La phase 2 a été marquée par l’arrêt et le démontage de l’ancien calculateur et par l’extension de l’écrin DATARMOR. Une fois les équipements stoppés, démontés et évacués, la salle existante a été réhabilitée et transformée en une extension de l’écrin DATARMOR, tout aussi sécurisée (gestion du froid et incendie).

Un projet très intéressant pour RETIS qui fait un nouveau grand pas dans l’HPC (High Performance Computing) et du Big Data.